Partagez | 
 

 Estë ~ Enchanteresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 03/12/2016
MessageSujet: Estë ~ Enchanteresse   Dim 4 Déc - 15:01



Estë
...

Informations générales :


Prénom : Estë
Âge : 47 ans
Sexe : femme
Race : Elfe
Groupe(état) : Abrédis
Métier : Enchanteresse (sceaux et enchantements)
Avatar / Source : Original, par ae-rie (Zerochan)
Code du règlement : Validé par Beryl


Description physique

Née de parents elfes eux-mêmes issus de races elfiques voisines, Estë conserve en son apparence la totalité des caractéristiques propres à son sang. Une silhouette élancée à la peau d’un pâle que le soleil menace, des oreilles affinées en pointe et un visage aux traits fins, tout fait d’elle un elfe dans la norme de son temps.

Ses formes auront beau être bien moins généreuses et sa musculature plus malingre que pour la majorité de ses comparses, elle n’y porte que peu d’intérêt : sa beauté se retrouve en un visage et un corps conservant encore quelques charmes enfantins, pour ainsi dire innocents.

Cependant…

Rares sont ceux qui iront s’amuser à l’assimiler à une enfant. Outre pour un caractère en disant long sur ce qu’il en est, Estë n’en est pas moins âgée de quarante-sept ans et dépasse de peu le mètre soixante-dix, et au-delà de cela encore, elle s’arme d’un regard noisette au sérieux imperturbable, un sérieux qui se retrouve en la disposition de ses lèvres rarement souriantes pour des raisons autres que la simple courtoisie ou l’accomplissement d’un labeur quelconque.

Mais passons, cela est une chose sur laquelle nous reviendrons.

Sa chevelure dont la couleur s’apparente à celle de ses iris est souvent arrangée en queue de cheval, et s’il n’en est pas le cas, ses cheveux seront alors simplement laissés libres, tombants sur ses épaules. Quoi qu’il en soit, ils seront toujours coupés en frange au niveau de son front, comme ils le sont depuis déjà bien longtemps.

Pour ce qui est de son style vestimentaire, Estë se retrouve la plupart du temps vêtue d’habits quelque peu ostentatoires ; vous ne la verrez cependant porter de robes qu’au sein de vos rêves, ou d’évènements précis : elle opte pour un habit pratique et proche du corps, toujours accompagné d’une cape ornementale servant de symbole à sa profession portée vers la magie.

Elle porte comme beaucoup un ceinturon sur lequel sont disposées un nombre variable de bourses, adaptées aussi bien au transport de la monnaie de Glerim qu’à celui de son matériel et d’ingrédients qui ne trouvent plus de place au sein de sa sacoche en cuir d’acromencule. Un petit fourreau à dague est aussi présent, son contenu pouvant se dévoiler utile en de nombreuses situations...


Description mentale

Vouée à l’apprentissage et la réalisation même de sa magie, prônant une vie portée par celle-ci, Estë n’est pas de celles que l’on peut aisément détourner de son but premier ; quiconque osera la critiquer en ce point sans employer d’argument valable se verra foudroyé d’un regard méprisant.

Sûre d’elle, la pensée et le dos droits, elle fait preuve d’un professionnalisme à toute épreuve, celui-ci se trouvant couplé à un respect inhérent envers ses supérieurs dans l’art de la magie, tout particulièrement envers son maître. Cependant, loin d’elle se trouve l’idée de mépriser les citoyens moyens, les artisans, et ce même pour ce qui est des membres de l’armée et autres combattants quelconques, bien qu’elle puisse parfois se trouver médisante au sujet de ces derniers. C’est tout du moins ainsi qu’il en va pour les habitants d’Abrédis… Et nous n’irons pas préciser toutes les critiques qu’elle puisse prononcer faces aux autres contrées.

Rares sont ceux qui la verront sourire à pleine dents, et encore plus ceux qui la verront rire de plein cœur. Le sérieux qui lui est propre l’amène à afficher une image froide dès lors qu’il est question d’enchantement ; souvent, donc. Cela ne l’empêche pas d’avoir des connaissances dont elle se trouve être proche, et avec lesquelles elle peut se présenter comme chaleureuse, d’une certaine manière.

Tout cela étant dit, Estë est de celles qui seront toujours prêtes à venir en aide à quiconque le demandera, ce dans l’optique des valeurs qui sont siennes et la limite des capacités de sa magie. Tout est pour elle est matière à s’érudire, et il en est alors de même pour la réalisation d’enchantements pour autrui, qui est après tout une part imposante de son métier.


Enfin, malgré les apparences, Estë possède bien quelques facettes dérivant complètement de cette représentation sèche d'elle-même… Victime d’un trouble physique lié à l’usage de sa magie, son caractère en un instant présent peut s’en trouver fortement modifié. Aussi ne tient-elle pas l’alcool, devenant une personne toute autre sous son emprise.


Pouvoirs

Calligraphie des sceaux : Le sceau est un élément clef de l’enchantement utilisé par Estë et son maître, Evrund. En lui-même, le sceau est un symbole écrit ou inscrit sur ou dans une matière, permettant à la surface en question de canaliser les flux lors de l’enchantement, pour finalement les y sceller. La calligraphie des sceaux est donc à la portée d’Estë, bien qu’elle doive avoir recours à des forgerons pour l’inscription de sceaux permanents sur des surfaces telles que le fer.

Enchantement d’Evrund : L’enchantement maîtrisé par Estë est l’art de manipuler et amplifier les flux liés à un élément, ce afin de les contenir dans un sceau. Chaque enchantement requiert trois éléments :
- Une surface destinée à absorber l’enchantement,
- Un sceau spécifique à l’enchantement, inscrit sur la surface,
- Les ingrédients dont le flux sera extrait. Ceux-ci peuvent provenir de toutes sources et dépendront de l’enchantement requis.
Les conditions et temps de réalisation d’un enchantement varient drastiquement selon les trois composantes précédentes, la puissance désirée, et de nombreuses autres variables. Certains seront appliqué en plusieurs heures seulement, tout comme d’autres pourront porter sur un investissement de plusieurs jours, si ce ne sont des mois, dans des conditions précises avec intervention de l’enchanteur au cours du temps.
Une fois l’enchantement réalisé, le sceau et sa surface auront obtenu les propriétés propres à l’enchantement, et seront donc à manipuler avec précaution. Si le sceau venait à se briser ou s’abimer, l’enchantement ne ferait plus effet. Dans le cas de certains sceaux, leur destruction risque d’entraîner une libération brutale du flux et donc des effets piégés : ainsi cela caractérise-t-il le fonctionnement des enchantements sur parchemin, évidemment à usage unique.


Histoire

Devons-nous nous encombrer des formalités de la naissance et de la croissance d’un elfe comme tout autre ? Des parents d’un même état et d’une même race, ayant engendré une progéniture d’une même nationalité, d’un même sang ; rien de plus. Estë -ainsi fut-elle nommée- n’avait pour vie que celle lui étant prédestinée : celle d’une savante en devenir.

L’autorité appuyée d’un père et d’une mère absorbés par le savoir d’Abrédis, la guidance d’un maître dont les veines portaient le sang d’un oncle lointain, voilà qui sut lui permettre d’assurer ce rôle, de se perdre dans les méandres de l’étude d’une magie complexe.

Que pouvait-elle faire d’autre ?

Sa « vocation » fut découverte bien tôt, et il n’était pour elle plus question d’autre chose. L’enfant fut remise à celui qui serait alors son maître pour le restant de son existence, un prestigieux enchanteur du nom d’Evrund.

Plus rien, outre le savoir de cet homme, n’était dans le cadre de ses possibilités.

Un sang tâché d’un sérieux inébranlable avait déteint sur son être, faisant d’elle un réceptacle digne du savoir qu’il devait contenir, bien qu’incapable de s’emplir d’autre matière… N’en était-il après tout pas ainsi pour tout futur porteur du savoir d’Abrédis ?

Il n’en était alors en rien d’une vie désastreuse ; qui en ces terres pouvait donc se plaindre d’un tel honneur ? Seuls les fous qui s’enracinaient dans ces terres perdues et leurs esprits simples possédaient le pouvoir de penser ainsi… Des êtres que le dur monde d’Abrédis dénigrait. Des êtres dont Evrund ne faisait ni l’éloge, ni la raillerie. Des êtres nécessaires, mais insuffisants.

Des êtres… différents.

Estë a rencontré ces êtres.

Ne cessant de compléter un apprentissage déjà fortement aguerri, les contrées voisines furent les destinations d’une quête de savoir encore inachevée, de sites d’ingrédients nouveaux, ou trop rares en Abrédis. Elle met depuis lors un point d’honneur à voyager entre les contrées, non seulement pour profiter de leurs ressources, mais aussi pour proposer ses services à des peuples incapables de telles prouesses. Des peuples qui ne risquent certes pas de s’intéresser de trop près à cette magie qu’ils ne pourront comprendre, mais des peuples qui verront au moins en elle une une merveille inconnue, ou tout du moins une merveille ne prenant pas part à leur quotidien.

Cependant, au fil du temps, exercer, tout comme voyager, se sont vus offerts une nouvelle contrainte…

Nul n’en connait la véritable raison, mais l’apprentissage précoce d’une telle magie a développé en Estë des pertes subites de force, de concentration, si ce ne sont de conscience. Si son esprit venait à s’éparpiller et ses pensées à se perdre, son esprit risquerait alors par moments de sombrer dans un sommeil immédiat, passant parfois préalablement par une phase brumeuse au sein de laquelle l’articulation en devient ardue. Non seulement cela, mais sous l’effet d’émotions fortes son corps peut en venir à perdre le contrôle temporaire de certains de ses muscles : l’un de ses bras pourrait ne plus réagir, tout comme son corps entier pourrait s’écrouler sans entraîner de perte de conscience.

De là viennent un caractère froid, un tempérament contrôlé, une fermeté qui lutte comme elle le peut ; une elfe qui s’éclipse dès qu’elle sent la fatigue se montrer.

Tout cela n’est-il pas un comble, pour une savante sachant maîtriser ainsi les flux ?



Mais peu importe…

Car rien de ce qui osera se mettre en travers de sa quête de savoir ne subsistera.

Rien.


IRL


Pseudo : Shyrai, la plupart du temps
Âge : dix-huit ans (et demi)
Ton niveau de Rp ? Environ 5-6 ans de RP forum, donc convenable~
Comment tu nous as trouvé ? Par top-sites (comme quoi, ça sert), bien que j'ai déjà oublié lequel
Un petit mot ? Un nouveau forum tout frais tout beau, comment manquer ça ?




Dernière édition par Estë le Sam 10 Déc - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prêtre Éthylique
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Estë ~ Enchanteresse   Dim 4 Déc - 17:50

Bienvenue à toi mademoiselle l'enchanteresse !

Je sens que ça va filer droit avec toi... Good luck pour ton histoire !

Et jusqu'ici, rien à changer dans ta fiche, tout est réglo héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délicieuse Impératrice
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 20
Localisation : Dans le palais de Denh
MessageSujet: Re: Estë ~ Enchanteresse   Dim 4 Déc - 22:39

Bienvenue amie Elfe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 03/12/2016
MessageSujet: Re: Estë ~ Enchanteresse   Sam 10 Déc - 22:34

Merci à vous deux~!

Désolé du temps de réponse, j'ai été bien pris cette semaine, et le serais aussi la suivante... Mais au moins, j'ai pu terminer ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Estë ~ Enchanteresse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Estë ~ Enchanteresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glerim :: Paperasse :: Présentations :: Présentations en cours-
Sauter vers: