Partagez | 
 

 Fleur de glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 23/11/2016
MessageSujet: Fleur de glace    Dim 27 Nov - 14:16



Fleur de glace
Certains vivent d’autres survivent, moi dans tout ça ? A vous de deviner.

Informations générales :


Nom : Arel
Prénom : Aëgis
Âge : 25 ans
Sexe : Féminin
Race : Humaine
Groupe(état) : Vagabonde
Métier : Mercenaire
Avatar / Source : Kuroduki de deviantart
Code du règlement : Validé par Beryl


Description physique

Fleur de glace est une jeune femme qui mesure une bonne taille, environ 1m71. Ce qui n’est pas à négliger, pour elle sa taille est idéale, bien qu’elle puisse paraître grande pour certains pour d’autres elle en restera petite. Mais bon la taille ne fait pas tout. Ce qu’il y a de bon avec sa taille, c’est son poids, elle n’est pas mince, ni même grosse, en même temps… Il faut faire attention quand on vie la vie qu’elle mène. La jeune femme possède un physique qui intéresse, certes mais bon on est pas là pour ça non plus.

Sa chevelure mi longue et blonde est doté de cheveux légers, qui se laisser soulever par le vent, un blond clair qui laisse souvent à croire qu’elle est issue d’un champ de blé, Bien que la couleur de ses cheveux paraissent banales, elle les apprécient comme ils sont. Bien qu’elle ne se les attache jamais, préférant les laisser libre, cela n’a jamais été une gêne pour elle. Passons à ses yeux, des yeux d’un bleu glacé, rien que de les regarder on a l’impression qu’ils nous transpercent, bien que souvent son regard soit des plus calme et neutre, il ne vaut mieux pas la croisée quand elle est en rogne, chose rare mais qui peut arriver, dans ce cas, son regard est si sombre et sévère que certains en trembleraient.


Description mentale

Est-il gentil ? Affable ? Egocentrique ? C'est ici que vous pouvez le préciser !-Pas de nombre de mots imposés, mais veillez à ce que ce soit cohérent-


Pouvoirs

C'est ici que vous pouvez décrire vos pouvoirs, si vous en avez. N'oubliez pas qu'un pouvoir trop cheaté se verra refusé par le staff. Vous pouvez indiquer ses effets, comment on peut le percevoir, ses limites !-Pas de nombre de mots imposés, mais veillez à ce que ce soit cohérent-


Histoire

La famille Arel. Une famille bien particulière, en effet. L’objectif de cette famille est des plus simple, diriger l’état de Denh. Pour cela, marier les plus belles femmes aux plus beaux hommes pour que la beauté soit encore plus pure au sein de la famille et avoir une impératrice ! C’était la vision de la famille. Aëgis naquit d’un amour interdit entre une belle femme et un homme des plus laids. Pour cette femme qui était aveugle, la beauté se devait être intérieur, la naissance d’Aëgis ce fit un jour de grand froid. L’enfant naquit en parfaite santé, sa mère dû faire croire qu’elle l’avait eux suite à une relation avec son époux, mais en fait… Elle naquit d’une tromperie. Le père de notre petite protagoniste le savait, mais il ne pouvait rester, la peur d’être traqué et tué sûrement… Bien sûr c’était un homme assez parano dû à son passé. Ce fut ainsi qu’il abandonna son aimée et sa fille.

Aëgis la petite ne savait rien du monde extérieur, restant trop souvent cloîtrée dans la demeure familiale pour que sa beauté ne soit pas tâchée. Oui, elle avait un jolie visage, de beaux cheveux et des yeux sublime. Sa première vraie sortie de la demeure familial data de ses dix ans, lors d’une fugue elle c’était rendu dans les quartiers laids, ne cherchant qu’à fuir son père. Enfin… Celui dont on pensait qu’il en était le père, c’était un homme stricte et sévère. Un homme qui ne voulait pas qu’elle puisse apprendre à manier les armes. C’était son rêve à elle. Aëgis qui tomba dans une impasse fut vite bloquée dans sa fuite par des hommes et femmes jalousant sa beauté, elle en tant qu’enfant ne comprenait pas, elle voulait juste fuir son « père ». Alors que des bruits de pas se firent entendre, les gens partirent, la petite fut récupérée sans soucis par la milice et ramenée chez elle. La punition fut des plus durs. Deux mois à ne pas mettre un pieds en dehors. Mais dans le fond pour elle c’était normal, pensant comprendre que son « père » cherchait à la protéger, la petite n’en disait rien.

Pas de réellement changement dans sa vie avant ses onze ans, jour de son anniversaire, la petite avait réussit à partir une nouvelle fois de la demeure, mais accompagnée d’un homme en cape avec capuchon sur la tête, se dernier se disait être un ami à sa mère, bien qu’elle ne le croyait pas réellement, l’étranger l’aida à fuir. Elle le paya même de manière à ce qu’il la fasse quitter le royaume, mais l’homme refusa le payement, murmurant simplement.

« L’argent ne fera pas mon bonheur… Laissez moi vous protéger. »

Ne montrant toujours pas son visage la jeune enfant ne comprenait pas, mais accepta innocemment l’aide de cet homme. Ils purent partir en prenant une charrette, celle de l’étranger effectivement, Aëgis avait un sourire sur le visage fier de partir de ces lieux qu’elle n’appréciait pas. On peut même dire que ce fut là que sa véritable aventure commença. Et ce fut là que son rêve débuta aussi. Car l’homme qui l’avait enlevé savait manier les armes, dans sa charrette il y avait quelques coffrent, tous contenant des armes. Ce fut après quelques jours de voyage qu’ils arrivèrent au royaume d’Abrédis, l’homme vint à se présenter à la demoiselle.

« Je m’appel Herns Laik, si j’ai accepté de t’aider sans rien en échange, c’est pour ta mère… La seule femme que j’ai aimé et qui m’a accepté tel que je suis. »

Retirant son capuchon, il laissa apparaître un visage comptant plusieurs cicatrices, à regarder de plus près certaines continuèrent vers le torse, l’homme n’afficha pas le moindre sourire et commença des lors à entraîner notre petite Aëgis aux armes, celle ci eux beaucoup d’exercices physique de manière à pouvoir être assez endurante, assez habile, mais elle avait un autre talent, un talent qu’elle n’arrivait pas à maîtriser sur l’instant, quand Herns lui reprenait l’arme, il pouvait sentir que la lame était plus froide et ainsi que le manche de l’arme. Il remarqua cela après les six premiers mois d’entraînement de la jeune fille, réfléchissant à cela, Herns qui avait des connaissances fit venir un mage confirmé, bien que le mage n’était pas très commode envers elle, Aëgis du apprendre un peu la magie en plus des armes. Son niveau en magie n’avait rien d’excellent, son maniement à l’épée était son avantage. Mais ses deux mentors attendaient encore deux années. Deux années d’exercices, d’entraînement, concentration… Ainsi que d’autres choses. Elle en venait à ses treize ans.

Gralz et Herns les deux mentors d’Aëgis passèrent à la vitesse supérieur. Continuant ses entraînement, les intensifiant, tout en voyageant, en fait ils avaient fait le tour de Melatefl et Teleonis principalement, tout en revenant à Abrédis, Herns était un ancien soldat de Teleonis, il n’en parlait pas souvent, car aux yeux de ses anciens amis il était devenu un traître, la voie du mercenariat était celle qu’il avait décidé d’emprunter. Ce fut quand il jugea bon d’y mêler Aëgis qu’il s’en servit comme appât pour certaine mission, évitant de lui faire faire face aux plus dangereuses mission effectivement. Entre Herns et Aëgis l’entente était excellente, Gralz lui voyait en Aëgis une gène, bien qu’elle pouvait glacée les armes qu’elle maniait, soit en faisant une pointe de glace au bout de la lame ou faire une petite épaisseur pour avoir un peu plus de portée. Pour Gralz ce n’était que de l’idiotie. Mais il ne pouvait pas refuser de poursuivre l’entraînement de la fillette. Celle ci était déterminée et sûr d’elle, le genre de comportement qu’il appréciait dans le fond.

Lors d’une courte pause d’Herns qui c’était blessé à la jambe gauche, Gralz en profita pour prendre congé, Aëgis avait besoin de repos aussi après tout, car l’entraînement qu’elle poursuivait n’était pas toujours évident. Bien qu’elle faisait des efforts, aux yeux de ses deux mentors Aëgis devait en faire plus. Pendant ce temps de repos, Aëgis en profita pour essayer de mieux se concentrer, essayer de faire des formes avec la glace, mais ce qu’elle arrivait à faire ressembla juste à des cailloux de glace, cela ne prenait pas la forme qu’elle cherchait. Ce fut dans le plus grand calme qu’elle se disait qu’elle ne devait faire qu’un avec son élément, reprenant, dans ses pensées elle devait être la glace, ce qu’elle put faire était des plus… Inutiles en fait, car elle ne fit que geler complètement son épée. Certes cela avait un coté pratique, malheureusement elle ne parvenait pas à faire ce qu’elle souhaitait. C’était décevant… Elle se décevait.

« T’es pitoyable... »

Cette phrase venait d’un jeune homme qui devait avoir quoi, trois à quatre ans de plus qu’elle, il s’approcha légèrement souriant, le regard sur la jeune demoiselle il gardait un certain sourire, l’épée déjà dégainée. Pour Aëgis ce n’était pas vraiment un bon signe, elle tenait fermement son épée et fixa l’étranger.

« Belle… Mais pitoyable, deviens ma femme au lieu de jouer avec cette épée, tu vas te blesser. »

la jeune fille ne savait pas quoi répliquer, son regard devint de glace en fixant le jeune homme en face, ce dernier s’approcha encore, sa chevelure noir et ses yeux vert… Cela n’affecta en rien le coeur de notre petite Aëgis, prête à se battre et mettre en œuvre ce dont elle avait apprit. Le jeune homme se stoppa non loin d’elle, le regard dressé sur elle, un regard assuré. Aëgis n’hésita plus, elle prit parole.

« Part et laisse moi, Je n’ai pas de temps à perdre avec qui que ce soit. »

Semblant un peu gêné, de sa main libre il se frotta l’arrière du crâne, soupirant. Ce fut assez soudain mais elle entendit des bruits de lames se rencontrant un peu plus loin, Herns était-il en train de se battre ? On put l’entendre hurler de fuir, la demoiselle n’avait pas encore réaliser qu’elle était prise au piège qu’elle sombra dans l’inconscience après avoir reçut un coup assez fort pour l’assommer.

La jeune fille se réveilla, n’étant pas attachée, elle chercha du regard après une chose, son épée. Mais très vite elle se rendit compte qu’elle se trouva dans une sorte de cage, celle servant aux transports d’esclave. Combien de temps c’était-il écoulé ? Sa réponse fut vite donné, le soleil était haut dans le ciel, mais ce fut la voix d’un homme qui retentit.

« Dormir jusqu’au zenith… Dis moi petite, ton nom c’est quoi ? »

Aëgis observa plus attentivement l’homme qui l’interrogea, celui ci sembla être habitué aux affrontements, vu son allure, un ancien soldat ? Qu’importe, elle fixa les yeux noisette de l’homme et la chevelure grisâtre qu’il possédait, ne répondant pas, ne disant pas un mot, ce dernier après une petite minute soupira.

« Et dire que le fils du patron te veut pour épouse. Tss, personnellement j’aurais préféré te vendre à un vieux porcs en manque. Ils payent bien, surtout pour de jolie minois. »

Cherchant du regard, Aëgis chercha après Herns, ce dernier n’étant pas dans les parages, elle espéra simplement qu’il ai pu s’échapper… C’était ce dont elle espérée jusqu’à voir son épée dans les mains du jeune homme qui voulait d’elle. Ce fut dans un élan de rage qu’elle tenta d’attraper la lame, le jeune homme surpris recula en ricanant.

« Hé hé hé… Doucement ma chérie, il n’est pas mort si c’est ce que tu veux savoir. Mais son épée m’a l’air d’avoir de la valeur, je vais la garder pour moi. »

Le jeune homme fit un clin d’oeil à notre Aëgis qui elle, ne voulait qu’une chose, l’égorger. Alors que non loin d’elle la conversation se fit entre l’homme et son « fiancé ». Elle ne pouvait entendre leurs dires, mais les voir sourire lui mettait au fond une haine profonde. La question qu’elle se posa était la suivante : Combien de temps allait-elle rester là ? Si seulement elle était plus forte ! Des pensées comme les deux précédentes fusèrent dans sa tête, la pauvre était complètement perdue… En fin de compte elle était prisonnière.


IRL


Pseudo(s) : Veiz
Âge (Interdit au moins de 18 ans!) : 25 ans
Ton niveau de Rp ? Je dirais moyen.
Comment tu nous as trouvé ?Top site
Un petit mot ? Forum intéressant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prêtre Éthylique
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Fleur de glace    Dim 4 Déc - 17:18

Ehhhhhh salut toi ! Bonne chance pour le reste de ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fracasseur au grand coeur
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 24
Localisation : Taverneeee... A bwareeeee ♪
MessageSujet: Re: Fleur de glace    Dim 11 Déc - 13:28

Hey ! Un petit passage pour prendre des nouvelles au vu de ta fiche étant donné que nous sommes le 11 Décembre, une finalisation de cette dernière est-elle en cours ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 23/11/2016
MessageSujet: Re: Fleur de glace    Mar 13 Déc - 22:08

Salut, en fait je vais avoir du mal, vu que ma vie en ce moment se bouge un peu. Je ne sais pas si j'aurais le temps de pouvoir reprendre. Avec les fêtes mais aussi mon possible déménagement ailleurs pour trouver du boulot. Enfin voilà... Désolé de la gène occasionnée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fleur de glace    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleur de glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glerim :: Paperasse :: Présentations :: Présentations en cours-
Sauter vers: