Partagez | 
 

 2. Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Compte Fondateur
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 20/11/2016
MessageSujet: 2. Contexte   Lun 21 Nov - 1:28

Les Terres de Glerim...



Autrefois, ce continent était uni sous un seul étendard, celui du Roi Glerim, chef suprême des Humains, qui avait réussi à soumettre par la force les peuples qui n’avaient pas voulu négocier leur reddition avec lui. Il avait réussi à mener les Humains, pourtant l’un des peuples les moins avancé, à la tête d’un continent entier, grâce à ses capacités stratégiques hors normes et son sens de la négociation inné. En ce temps, les Terres de Glerim ne portaient pas de nom, excepté celui de « Grand Continent ». Toutes les races y étaient acceptées, et pouvaient exercer leurs propres religions et parler leurs langues… En bref, ils étaient libres, du moment qu’ils acceptaient la suprématie de Glerim et des Humains, qu’ils acceptaient la monnaie humaine (les pièces de bronze, d’argent et d’or) comme monnaie unique, et qu’ils apprenaient la langue des Humains. Celle-ci devint bien vite la langue parlée par tous les peuples présents en ce continent, et qui fut ainsi nommée la Langue Collective, appellation qui fut petit à petit transformée en « Collec’ ».

Cependant, plus l’âge de Glerim avançait, et plus la maladie le guettait. Il devenait de plus en plus faible physiquement, de plus en plus lent à comprendre et à prendre des décisions. Chaque jour devenait un supplice pour ce grand homme devenu vieillard. Son fils, Gléonas, bien qu’attristé par la déchéance lente mais certaine de son père, voyait aussi se rapprocher le trône qu’il convoitait grandement. Mais Glerim savait cela. Il soupçonnait son fils d’être plus intéressé par l’accès au pouvoir que par le bien-être de son peuple. Il décida alors, dans les dernières semaines qu’il vécut, de diriger secrètement plusieurs réunions, avec différents conseillers et émissaires envoyés de tout le continent, qui visaient à organiser sa succession. Ainsi, un jour vint, au cours duquel il fit une annonce sur la Grand’Place de Plidana, devant une foule massée. Il annonça devant tous que le continent serait séparé en 7 états : Teleonis, Melatefl, Saqhsoya, Galh’ Tahc, Abrédis, Denh et Pléidia. Chacun se gérerait seul, selon le bon vouloir de son peuple, avec les dirigeants choisis durant les réunions secrètes à la tête initiale de chaque pays. Il précisa aussi que Pléidia serait l’état duquel il aurait la charge jusqu’à sa mort ou sa retraite, et qu’il le cédait immédiatement non pas à son fils, mais à son neveu, Seleon.

Fou de rage, Gléonas tenta d’assassiner son père, mais fut stoppé en plein élan par Seleon, qui lui porta un coup mortel à la poitrine. Cet attentat fut un réel choc pour Glerim, qui chancela et sombra dans l’inconscience, sonné par la haine que son fils lui avait alors porté. Lorsqu’il se réveilla, deux jours plus tard, il fit quérir Seleon à son chevet et fit sortir toute autre personne. Là, il lui confia qu’il devrait gérer le pays de concert avec le D.I.E.U., le Département d’Inspection des Etats Uniques, qu’il avait créé avec l’aide d’un émissaire de chaque race, et qui devait absolument rester secret. Il lui fit comprendre que les gens devaient croire qu’il agissait selon les ordres de Dieu, la divinité, et non pas de D.I.E.U., un comité de gens choisis par l’ancien Roi pour gouverner. Ceci permettrait de maintenir la légitimité de la chose intacte. Seleon devait être le seul à être courant, exceptés les membres du D.I.E.U., car ils auraient pour tâche de veiller à la cohabitation des différentes nations nouvellement créées, en plus de devoir gérer l’état de Pléidia.

À bout de force suite à ses explications, Glerim sombra de nouveau dans l’inconscience, et ne refit jamais surface : il mourut paisiblement à l’âge de 71 ans, après avoir donné ses dernières instructions à son successeur, son neveu Seleon.

130 ans ont passé depuis la mort de Glerim. Nous sommes, selon le calendrier instauré par Glerim (et qui démarrait à la naissance de sa mère), en l’an 268. Le continent a été renommé « Terres de Glerim », en hommage à ce roi autrefois tant apprécié par la majorité de ses sujets, et la monnaie unique et la Collec’ sont toujours d’usage par tous. Les états qu’il avait créés sont toujours là, bien en place : Teleonis, le tri-royaume commercial ; Melatefl, la principauté elfique ; Abrédis, la technocratie pan-raciale ; Saqhsoya, le royaume de toutes les libertés ; Denh, l’empire du beau ; Galh’ Tahc, les terres tribales ; et Pléidia, l’état neutre régisseur.

Pardon, on recommence, avec plus de réalisme…

Les états qu’il avait créés sont malheureusement toujours là, et ne veulent pas bouger d’un pouce : Teleonis, le royaume très bizarre des gros radins, qui ont trois rois ; Melatefl, la principauté à la féminité assumée et à la bonne odeur de bouton de rose ; Abrédis, l’état dirigé par des vieux savants séniles et en quête de toujours plus de savoir ; Saqhsoya, le royaume des trois B (Baiser Boire Bouffer) ; Denh, l’empire où il vaut mieux être beau si on ne veut pas avoir une vie bien merdique ; Galh’ Tahc, les terres reculées dans lesquelles on balance tous les débiles et tous les violents pour qu’ils se tapent dessus entre eux ; et Pléidia, l’état neutre régisseur qui rêve de tous les dominer mais se fait diriger par une organisation qu’ils prennent pour une divinité.

Dans tout cela, des tensions émergent : certains veulent recouvrer la grandeur d’un continent-état ; d’autres rêvent d’anéantir tout le monde ; d’autres encore veulent juste cueillir des fleurs et manger des racines à longueur de journée… Bref, c’est la paix, mais c’est quand même le boxon un peu partout. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et les soucis ne font que commencer, semblerait-il… Et vous, dans tout ce bazar, où vous situerez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glerim.forumactif.com
 
2. Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glerim :: Paperasse :: Débuter-
Sauter vers: